LETTRE N

Peut se lire : HAINE.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

NABOT. (voir Nain, ci-dessous). Symbole d'infantilisme, ou de petitesse (mesquinerie). Il faut toutefois ajouter que l'ego utilise souvent cette situation (l'enfant de l'enfance qui n'a pas pu grandir) pour son usage personnel. En effet, un enfant est beaucoup plus facile à manipuler qu'un adulte. C'est vrai dehors, mais c'est tout aussi vrai dedans : notre ennemi intérieur aura donc intérêt à pervertir cet enfant, et une possibilité pour lui est de s'identifier complètement à lui. Cela explique pourquoi, pour certaines personnes, un "petit" monstre (nabot, alien, insecte ou animal) est d'abord évacué (en rêve éveillé) avant de pouvoir vraiment faire apparaître le bébé innocent et victime qui peut alors "grandir" afin de rejoindre le rêveur dans son âge adulte.

NABUCHODONOSOR. Symbolise l'ego et son besoin de pouvoir démesuré.

Bible. Tous les Pharaons de l'Ancien Testament mettent en scène l'ego et sa volonté de détruire l'âme (voir Moïse)

NAIN. (voir Nabot, ci-dessus). L'aspect nain = l'enfant resté à l'intérieur de l'adulte. (voir Bébé, Foetus et Enfant).

NAISSANCE. (voir Enfant). Comporte trois niveaux, dont voici la symbolique.

La première naissance est charnelle. C'est la sortie de l'utérus au sens propre. Les rêves d'accouchement peuvent symboliser la "délivrance" de l'adulte face au pouvoir de ses parents, mais aussi la délivrance de la mère face à un enfant adulte, avec lequel elle vient de couper son cordon.

La deuxième est psychique, et doit intervenir à la fin de l'adolescence. Elle indique au jeune qu'il est enfin devenu adulte = qu'il vient de se libérer du pouvoir de ses parents. C'est un rêve de naissance qui le dit (décrit ci-dessus), et beaucoup de gens ne font jamais ce rêve, parce qu'ils sont restés sous la dépendance psychologique de leurs géniteurs.

La troisième est spirituelle, et marque la naissance de la véritable identité de l'être humain. Cette identité est symbolisée dans les évangiles par la naissance du Christ. Elle provoque la colère de l'ego (Hérode), qui cherche à tuer cet enfant (le fils de l'homme), afin de garder le pouvoir. Chaque être humain doit vivre cette naissance sur le plan intérieur (en rêve). En comprendre le sens profond, c'est être capable de combattre son ego afin d'accéder vraiment à son humanité. (voir aussi Nuage).

NAPPE. (voir Masque). Symbolise le Paraître, comme tout ce qui recouvre ou cache. Exemple : Je remarque une très belle nappe sur une table. Je la soulève. Dessous, la table est minable. = La rêveuse vient de découvrir que sa mère (la table) affiche de grands sentiments (la nappe) qui servent seulement à cacher des comportements "minables".

NASSE. Symbole possible de la mère si le rêveur se sent effectivement prisonnier de son pouvoir. Dans ce cas, le rêveur ressent angoisse ou inquiétude ; il peut aussi ressentir de la culpabilité, si son rêve met en scène sa propre attitude envers ses enfants (petits ou adultes), qu'il cherche à coincer comme dans une nasse.

En revanche, dans un contexte positif, la nasse remplie de poissons sera la mise en scène de la pêche des contenus de l'inconscient. L'ambiance, alors, doit être très confortable et satisfaisante. Ce rêve (très fréquent) est la mise en scène de 'la pêche miraculeuse' donnée dans les Evangiles.

Expression : Être pris comme dans une nasse. = Sentiment d'être prisonnier d'une situation, de quelqu'un, ou de l'ego.

NATURE. La vraie nature du rêveur. Ici, son conscient (la terre) bordé par son inconscient (la mer).

NAUFRAGE. Catastrophe liée à un événement ou à une lourde déprime. On parle parfois d'un "naufrage intérieur."

NEIGE. Froid affectif, souvent lié à la mère, ou à une enfance difficile dont le sujet n'est pas libéré. Dans ce dernier cas, l'ego est sûrement à l'oeuvre pour le bloquer dans cette impasse. La neige peut aussi révéler le froid dans un couple, ou plus généralement dans la famille.

NERF. Etat probable de nervosité. Expressions possibles : Crise de nerfs ou Avoir les nerfs en pelote (=irritation) ; Taper sur les nerfs (=exaspérer) ; Passer ses nerfs sur quelqu'un (=irritation injuste contre quelqu'un) ; Le nerf de la guerre (=évocation de l'argent) ; Un nerf de boeuf (=fouet).

NEZ. Symbole masculin, de par la forme. Expressions possibles : Sentir les choses, Avoir du nez (=Intuition, discernement) ; Un pied de nez (=grimace, moquerie) ; Faire le nez (=mauvaise humeur).

NID. Cocon familial. Relation aux parents probablement non réglée. Ce symbole peut aussi intervenir pour évoquer la relation à la génération suivante devenue adulte.

NOCE. Couple (parental ). Expression possible : Faire la noce. = Peut mettre en scène un "noceur".

Bible. Les Noces de Cana symbolisent le mariage intérieur (entre le conscient et l'inconscient) nécessaire à la naissance de la véritable identité de l'homme.

NOEL. (voir Naissance). Fête religieuse qui célèbre un événement donné comme historique. Pour moi, il s'agit d'un événement psychique, nécessaire à chaque être humain : la naissance de sa véritable identité (psychique, car elle procède de l'âme). (cf La naissance du Christ selon Matthieu).

NOEUD. Cordon ombilical à couper. Mais aussi libération par rapport à l'ego.

NOM. Symbole fort d'identité. Dans un rêve, entendre prononcer son nom, l'écrire ou le voir écrit, indique au rêveur, sans erreur possible, qu'il sait Qui il est. Le rêve, en effet, répond à cette question existentielle : Qui suis-je ? en donnant le nom et le prénom, clairement intelligibles. Cela est parfaitement justifié puisque le rêveur a eu accès à sa partie inconsciente et l'a rendue (au moins partiellement) consciente. Le nom est toujours relié à la connaissance de soi.

Note. Cette question est existentielle pour une raison toute simple : l'homme a toujours été la dupe de son ego, auquel il s'est toujours plus ou moins identifié. Mais Qui est-il vraiment ? La question est pertinente, car si l'homme a (dans le sens de posséder) un ego, il est une âme. Cette explication donne également du sens à la "possession" diabolique, couramment acceptée dans les siècles passés. Il s'agit en effet de l'ego qui "possède" l'homme, c'est-à-dire qui prend possession de son âme, alors que c'est l'inverse qui devrait se produire : le rapport de forces a toujours été en faveur de l'ego. Aujourd'hui, on "psychiatrise" l'individu, mais cela ne lui rend pas la maîtrise de sa propre âme, cette âme qui est sa véritable identité. Selon moi, la psychiatrie et la psychanalyse seront efficaces lorsqu'elles permettront à l'homme de se reconnecter à son âme, siège de son humanité. Cela restera impossible, tant qu'elles n'auront pas pris l'ego en compte. (cf L'egostracisme)

NOMBRIL. Marque du cordon ombilical, il rappelle que celui-ci doit aussi être coupé psychiquement. Je suis plus réticente, quant au "nombrilisme" car c'est à mon sens, davantage une conséquence qu'une cause. En effet, si on se réfère à Narcisse, l'eau dans laquelle il se mire et s'admire pourrait bien représenter sa mère, dont il n'est pas libéré. Le nombriliste pourait bien être dans la même situation par rapport à sa maman. C'est pourquoi je préfère prendre la piste du cordon à couper, qui est à la fois basique et universelle, et permettrait de se libérer de ces deux dysfonctionnements psychologiques.

NOURRICE. Symbolise la mère, celle du sujet, ou le propre comportement maternel de la rêveuse.

NOUVELLE. (voir Facteur). Information communiquée au sujet sur lui-même, à travers son rêve.

Bible. Il ne faut pas oublier que le mot "Evangile" signifie en Grec "Bonne Nouvelle". Et certes, la connaissance de soi est une série d'informations sur soi-même, dont le résultat est la liberté intérieure : excellente nouvelle, s'il en est...

NOYADE. (voir Eau et Mer). Le rêveur est en danger à cause de sa mère, qui le noie, ou le déborde par son autorité. Ceci dit, si ce n'est pas le cas, il faut penser à l'ego, qui utilise l'inconscient du rêveur pour le noyer ou envahir sa zone consciente. Si la personne en danger est un enfant, le rêve peut montrer au rêveur : 1) une situation datant de son enfance ; 2) l'enfant qui n'a pas pu grandir en lui à cause du pouvoir maternel ; 3) son propre comportement inconscient, dangereux pour son enfant.

NUAGE. Symbolise le rêve. Cela semble confirmé par le fait que certains rêves s'évaporent tout de suite, d'autres restent sans provoquer d'inquiétude, d'autres enfin, peuvent terroriser le rêveur comme une nuée d'orage. Mais tous sont porteurs de connaissance de soi, si bien qu'ils concourent tous à la naissance de la véritable identité du sujet.

Bible. "Alors on verra le Fils de l'Homme venant sur une nuée avec puissance et avec gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche." (Luc. 21. 27-28) = Ce verset exprime de façon symbolique ce que je viens d'expliquer au sujet du rêve. Car le Fils de l'homme est pour moi cet enfant psychique qui doit naître dans l'âme humaine, dont la venue intervient (selon moi) grâce à un dialogue fructueux entre le conscient et l'inconscient, et qui doit être confirmée par un rêve.

NUDITE. (voir Cul). Absence de persona. Expressions : Se mettre à nu ; Mettre quelqu'un à nu = Se faire voir ou voir quelqu'un dans sa vérité intérieure.

NUIT. (voir Jour). Symbole de l'inconscient.

NUL. Jugement du rêveur sur un proche ou l'inverse. Sur le plan intérieur, l'ego installe souvent son pouvoir en dévalorisant systématiquement le sujet.

NUMERO. Expressions possibles : C'est un numéro (=un garnement) ; Être le numéro un (=mise en scène de l'ego qui veut toujours la première place) ; Tirer le bon numéro (=chance) ; Être traité comme un numéro (=manque affectif) ; Faire son numéro (=être dans la persona, le paraître). (voir également Chiffres).

NUQUE. Soutient la tête : représente le mental. Si la nuque est douloureuse, on peut la visualiser : on y trouve fréquemment l'ego (sous la forme d'un serpent ou d'une tache noire), et le chasser virtuellement permet de se libérer de la douleur qui l'accompagnait. Les maux de tête partent également de la même façon, à condition de bien identifier l'événement qui sert de point d'appui à l'ego.

NURSE. Symbole de la mère : celle du rêveur, ou le fonctionnement maternel du sujet.

NYMPHOMANIE. Fonctionnement de l'ego, axé sur le sexe. En effet, l'ego peut s'hypertrophier dans trois grands domaines privilégiés : le pouvoir, le sexe et l'argent. Tous les dysfonctionnements dans ces trois voies le révèlent à coup sûr.

*