LETTRE V

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

VACCIN. Dans le langage familier, on utilise souvent l'expression : Être vacciné contre quelque chose ou quelqu'un. = On ne m'y reprendra plus.

Si la vaccination est imposée, il peut s'agir d'un abus de pouvoir d'un proche. Toutefois, dans un contexte positif, le vaccin peut correspondre à la mise en oeuvre d'un processus d'immunité contre le pouvoir d'un proche, ou de l'ego.

VAGABOND. Symbole possible d'un proche, que le rêveur compare à un vagabond. Sur le plan intérieur, le sans-logis peut représenter l'âme du sujet (=un aspect masculin ou féminin de lui-même). Dans ce cas, il ne 's'habite' pas, il ne se sent pas le propriétaire de lui-même. Toutefois, si le personnage est inquiétant, il peut symboliser l'ego.

VAGUE. Une vague dangereuse peut symboliser une mère ayant cette caractéristique. Sans idée de danger, la vague représentera l'inconscient de sujet.

Par ailleurs, l'adjectif 'vague' caractérise certains rêves. Globalement, on peut penser que cela a le sens de connaissance vague. Le rêveur, en effet, n'ignore jamais totalement ce que ses rêves lui disent, mais il peut très bien ne jamais y penser, ou le mettre de côté. Souvent, une prise de conscience précise entraîne un rêve clair et précis (en général).

VAINCU. Défaite extérieure ou intérieure, pour le rêveur ou un proche. Sur le plan intérieur, le vaincu doit être l'ego, comme le suggère l'image de Saint Michel (=l'âme) tuant le dragon (=ego).

VAINQUEUR. Victoire extérieure ou intérieure pour le rêveur ou un proche. Sur le plan intérieur, le vainqueur doit être l'âme...

VAISSELLE. La faire parle de nettoyage intérieur. Si ses caractéristiques sont données (ordinaire, précieuse, ébréchée, moderne etc...) elle peut représenter quelqu'un, y compris le rêveur lui-même. Dans un contexte pénible, ce symbole peut mettre en scène le sentiment du sujet d'être au service de tous, d'être voué aux taches ménagères et de ne pouvoir s'y soustraire.

VALET. La carte peut représenter un aspect du rêveur ou d'un proche. Expressions : Être le valet de quelqu'un ; Traiter quelqu'un comme son valet = Soumission excessive, volontaire ou subie.

VALISE. (voir Bagage) Il faut tenir compte du contexte. Certes, si elle est lourde, il s'agira de quelque chose qui pèse, un vécu que le sujet traîne après lui, sans pouvoir s'en débarrasser malgré son désir. Toutefois, voici un rêve dont le contexte est très différent, et où cette symbolique ne peut s'appliquer :

Je suis en voyage et j'ai oublié ma valise. Je me demande comment je vais faire.

= La rêveuse est une dame âgée qui "s'oublie" régulièrement en face de son fils. Au moment de ce rêve, elle s'interrogeait sur ce qu'elle devait faire : continuer à ne rien dire ? ou exprimer ce qu'elle pensait ? Elle a finalement choisi de lui écrire. En fait, le symbole de la valise doit être ici considéré comme la rêveuse elle-même, ce qui est souvent le cas de tout objet appartenant au sujet.

VALSE. Symbole de l'âme (la musique) et du corps (la danse) en harmonie.

VAMPIRE. Symbolise un proche qui 'vampirise' le sujet. Sur le plan intérieur, le vampire est une des caractéristiques de l'ego, qui se nourrit de notre souffrance (le sang).

VANNE. En lien avec l'eau, les vannes peuvent mettre en scène le débordement ou la régulation de la mère ou de l'inconscient. Expression possible : Envoyer des vannes = Réflexions désobligeantes.

VARICE. Peut indiquer une relation perturbée, voire douloureuse, avec un homme (père ou conjoint), parce que la jambe est un symbole masculin. Toutefois, la jambe du rêveur le représente aussi, et la varice sera alors plutôt son ego.

Un jeu de mots est également possible : la varice = l'avarice (si c'est pertinent pour le sujet ou pour un de ses proches).

VASE. (voir Boue) Dans le sens de récipient, symbole possible de la mère (qui contient l'enfant), du corps (qui contient l'âme-fleur) ou de l'âme elle-même (qui contient l'eau de l'inconscient).

Psychologie. Du point de vue des fonctionnements humains, le vase permet une explication comparative très intéressante : L'homme est semblable à un vase, plus ou moins rempli. Quand il donne de lui-même autour de lui, il arrive toujours un moment, où il se sent épuisé, véritablement 'vidé' : il n'a alors plus rien à donner (et doit pourtant souvent continuer à le faire, par la force de l'habitude, et parce que ses proches ne peuvent imaginer de sa part un autre fonctionnement). C'est pourquoi il est si important de se remplir d'abord soi-même. C'est ce qui déborde qui sera pour les autres. À ce moment-là, on ne donne plus pour recevoir un retour ou pour exister. On donne naturellement, de son surplus : ça ne coûte pas. C'est la vraie générosité, celle de l'Evangile : Que ta main droite oublie ce que ta main gauche a fait. Ni condition, ni gratitude obligatoire (qui sont la marque de la générosité de l'ego). La vraie question est : Comment se remplir soi-même ? Tenir compte des besoins de son âme en est la base incontournable. Pour cela, il me semble nécessaire de comprendre ses rêves, ce qui permet d'échapper aux pièges de son ego.

VASISTAS. Symbole fréquent de la sortie de l'utérus (=libération du pouvoir maternel), comme tous les passages étroits.

VEGETAL. (voir Arbre). Symbole du corps qui 'pousse' et vieillit sans nous demander notre avis. Plus largement, tous les végétaux représentent l'être humain, soit dans sa globalité, soit dans un aspect psychique (=la fleur symbolise l'âme), soit dans un aspect ego (=les épines, les mauvaises herbes, les plantes carnivores ou parasites).

VEHICULE. Symbole du rêveur lui-même (ma voiture, c'est moi), ou d'un proche (si le rêve précise à qui le véhicule appartient).

VEILLE. Symbolise le conscient, ainsi que tous les mots de la même famille (se réveiller, le réveillon, le réveil).

Bible. "Veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure." Cet ordre si souvent répété signife que l'homme doit devenir conscient de ce qui se trame à l'intérieur de lui-même, justement parce qu'il en est inconscient (=vous ne savez ni le jour ni l'heure). Je rappelle qu'en français, le verbe ressusciter est la traduction du verbe hébreu 'se réveiller'. En fait, l'expression populaire 'Réveille-toi !" dit la même chose. Toute prise de conscience régénère l'âme, et rapproche l'homme de son humanité.

VELO. Symbole du rêveur si le vélo lui appartient. Cet objet peut représenter l'inconscient, sur lequel le sujet avance. Dans un contexte négatif, le vélo peut représenter un proche ou l'ego.

VELOURS. Symbolise la douceur. Expression : Une main de fer dans un gant de velours = Caractéristique du rêveur ou d'un proche.

VENDANGE. Symbolise la récolte intérieure, la vigne étant le rêveur.

VENDETTA. Vengeance exercée par le rêveur contre un proche, ou l'inverse. Sur le plan intérieur, toute vengeance procède de l'ego, qui ne pardonne rien, que ce soit contre autrui, ou contre le sujet lui-même. Si le rêveur a réussi sa vengeance et s'il se sent bien, le rêve met en scène une libération du sujet, soit contre quelqu'un, soit contre son ego.

VENDRE. Symbolise souvent quelque chose ou quelqu'un dont le rêveur se détache (puisqu'il le vend). Peut également évoquer une trahison, un acte déloyal (se vendre à l'ennemi), ou un manque de discrétion (vendre la mèche). Enfin, ce verbe peut parler de 'faire payer' (cher, en général) quelque chose à quelqu'un.

Bible. Judas a vendu Jésus pour 30 deniers. Symboliquement, cela signifie que l'ego est capable de vendre notre âme, pour de l'argent ou du pouvoir. Cela a dû se produire pour Jésus, qui s'est sans doute laissé avoir par son ego, jusqu'à ce que le voile du temple se déchire (= qu'il prenne conscience de ce qui s'était passé en lui), ce qui lui a permis de se réveiller (=de rendre la vie à son âme = la résurrection).

VENENEUX. Symbolise ce qui empoisonne le rêveur. Cela peut être un proche (plan extérieur) ou l'ego (plan intérieur).

VENGEANCE. (voir Vendetta). Le rêveur garde une rancune liée à un proche. Tant que le préjudice subi n'est pas guéri, le désir de vengeance perdure. Celui qui crie vengeance, c'est en principe l'ego. Il est plus pertinent de guérir sa blessure que de se venger. Or l'ego ne guérit rien, au contraire. La vraie question est toujours la même : comment guérir ? Si le rêveur comprend ses rêves, sa guérison est assurée. Mais dans ce cas, l'ego en prend un coup dans l'aile, ce qui est normal, car le seul vrai coupable, c'est lui.

VENIMEUX. Tous les insectes et serpents venimeux symbolisent l'ego, dont les paroles nous empoisonnent l'âme. Bien entendu, il peut s'agir d'un proche, dont les propos sont venimeux (mais c'est alors son ego qui parle).

VENT. (voir Air). Peut évoquer le comportement du rêveur ou d'un proche, selon les expressions suivantes : C'est du vent = Paroles en l'air, promesses non tenues ; Brasser beaucoup d'air = S'agiter beaucoup pour peu de résultat. Si le vent débouche sur une tornade, une colère violente peut être mise en scène.

Bible. (En hébreu : Rouha, en grec : Pneuma). ces mots ont deux sens : le Vent et l'Esprit. Dieu est en effet le souffle qui anime l'homme, qui lui donne la vie, d'où l'équivalence. Dieu serait la respiration, le souffle, la vie.

VENTOUSE. Symbole de quelqu'un qui "colle" au rêveur. Si le sujet identifie immédiatement une personne collante, celle-ci doit avoir une importance dans sa vie. Dans le cas contraire, il ne peut s'agir d'elle. Il faut alors chercher du côté de l'ego, qui fait ventouse en occupant une place qui ne lui appartient pas.

VERBE. Bible. Le mot hébreu Dabar (= la parole vivante et efficace) a été traduit par Le Verbe, la Parole ou le Logos (mot grec). Or, dans l'être humain, deux instances sont en lutte. L'une est son âme, l'autre est son ego. Lorsque c'est ce dernier qui monopolise la parole, celle-ci devient destructrice (c'est la langue de vipère). La parole de l'âme ne va jamais dans ce sens, puisqu'elle est d'ordre divin. Quand l'homme écoute son ego, il se perd et blesse les autres autour de lui. Quand il écoute son âme, il accède à cette Parole vivante et efficace, qui le guérit et console les autres autour de lui.

VERDICT. Jugement d'un proche sur le rêveur (ou l'inverse). Sur le plan intérieur, le verdict injuste sera celui de l'ego sur le sujet, le verdict juste sera la condamnation du coupable (l'ego), ce qui rend justice au sujet.

VEREUX. Peut mettre en scène un proche (ou le rêveur) "véreux" (malhonnête). Sur le plan intérieur, le ver sera l'ego, qui se nourrit aux dépens du sujet, qui le pollue ou le détruit.

VERGER. Symbole de l'âme, vue comme l'arbre qui porte du fruit.

VERITE. Le dicton populaire affirme qu'elle est au fond du puits. Or le puits est le symbole de notre inconscient, et c'est effectivement là (=au fond de lui-même) que chaque être humain peut trouver SA vérité. Quel que soit le contexte du rêve, la vérité relève de ce qui est authentique à l'intérieur de soi, c-à-d de l'âme (contrairement à l'ego, qui distille un mensonge perpétuel).

Bible. Tous les menteurs y sont maudits, comme dans l'Apocalypse (21. 8) : "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les magiciens, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." Cette malédiction ne concerne et ne peut concerner que l'ego à l'intérieur de chaque être humain. C'est lui doit mourir. Cette seconde mort peut être comprise comme la sienne, après la mort physique, mais si mon hypothèse est juste, cette mort peut devenir la première, c'est-à-dire intervenir pendant la vie terrestre, ce qui déboucherait automatiquement sur "l'âge d'or" celui du gouvernement de l'âme à l'intérieur de chaque être humain.

VERMINE. L'ego est une vermine, que beaucoup de rêves mettent en scène. Exemple : J'ai la tête pleine de poux, et je n'arrive pas à m'en débarrasser. = Le rêveur est pollué par son mental, dirigé par son ego.

VERMOULU. Le bois vermoulu peut mettre en scène la perte du pouvoir maternel sur le sujet, puisque le bois symbolise souvent la mère. Celle-ci se défait en lui. Si cette traduction correspond à un ressenti conscient, elle est pertinente. Dans le cas contraire, il ne faut pas la garder, et se recentrer sur le rêveur lui-même, susceptible d'être infesté par son propre ego (les termites ou les chirons).

VERRE. Symbole classique de l'âme. En effet, le verre est transparent, comme l'âme, si elle n'est pas assombrie ou noircie par le fonctionnement de l'ego.

VERROU. Symbole d'enfermement. Expressions : Se verrouiller (vis-à-vis d'un proche) ; Être sous les verrous = Être en prison, au sens propre ou au sens figuré. Le rêveur prive un proche de liberté, ou le contraire. L'ego peut être à l'oeuvre à l'intérieur du rêveur, pour lui supprimer toute liberté.

VERRUE. Symbole possible de l'ego, comme tout ce qui est laid.

VERSEAU. L'ère du Verseau vient de commencer. Elle pourrait bien avoir comme sens symbolique la possibilité pour notre humanité de libérer l'eau de notre inconscient afin qu'elle devienne utilisable consciemment. L'icône de ce signe astrologique montre en effet un homme en train de verser l'eau d'une jarre. L'eau de l'inconscient est une eau vivante, douée des mêmes pouvoirs naturels que l'eau extérieure. C'est pourquoi elle est source de vie (=source de la vie de notre âme), sitôt que nous sommes capables de l'utiliser. Tant qu'on n'y a pas accès, c'est l'ego qui la tient sous clé.

VERSION. Peut parler de la version des faits, dans le cas où cette version peut différer, selon qui la présente. La version (latine, par exemple) parlera simplement de la traduction des rêves : le langage de l'inconscient doit être traduit en langue humaine.

VERTIGE. Symbole possible d'un manque d'équilibre.

VESTIGE. Ce qui reste (dans l'âme du rêveur) d'un événement passé, ou du pouvoir d'un proche.

VETEMENT. (voir Habit). Symbolise généralement le paraître. C'est pourquoi la nudité met en scène celle de l'âme (=l'être).

VIANDE. Symbolise très naturellement le sexe, vu comme "la chair". Les religions peuvent y voir un péché, (voir Jeûne) ce n'est heureusement jamais le cas des rêves. Simplement, beaucoup de rêves disent clairement que telle ou telle relation sexuelle n'est pas satisfaisante pour le sujet, en lui montrant un beefsteak avarié, ou un autre plat du même style.

Exemple : Je suis invitée chez des amis. On nous sert un ragout de viande très appétissant. Je me sers, et me rends compte tout de suite qu'en fait, il n'est pas bon du tout. = La rêveuse a rencontré récemment un homme vers lequel elle s'est sentie très attirée. Hélas, dès la première relation charnelle, elle s'est rendu compte qu'il était nul au lit...

Si cette symbolique fonctionne très bien, elle ne fonctionne pourtant pas toujours. Dans ce cas, il faut la lâcher, et ne garder que l'idée du corps physique. La viande peut alors symboliser un enfant (=la chair de ma chair), ou tout simplement le sujet dans sa dimension physique.

VICTIME. Soit le rêveur, victime d'un proche, soit le contraire. Bien entendu, comme toujours, sur le plan intérieur, la victime symbolise le sujet, et le bourreau, l'ego.

VIDE. Ce mot évoque en général un vide affectif, souvent lié à la mère, mais pas toujours : l'ego s'ingénie à créer un vide intérieur, dans lequel il pourra s'installer au détriment du sujet. (voir aussi Vase).

VIE. Celle de l'âme, et non celle du corps. Mais, comme notre corps, notre âme a besoin d'être nourrie (les rêves de nourriture), abreuvée (les rêves de boisson), lavée (les rêves de bain ou de douche), cette dernière situation correspondant au baptême.

VIEILLE. Symbole fréquent de la mère (toujours vieille pour son enfant). Peut symboliser le rêveur ou la rêveuse (son âme) mais aussi leur ego, surtout si elle est inquiétante, ou s'il s'agit d'une sorcière.

VIERGE. Bible. La vierge Marie symbolise l'âme féminine d'un être humain, qui donne naissance à sa véritable identité : le bébé-sauveur (Jésus signifie sauveur), susceptible de libérer l'être humain de son ego. Ce qui est arrivé à un homme nommé Joseph il y a deux mille ans, peut et doit arriver à tous les êtres humains. Et cela ne pourra se faire tant que notre humanité ne se rendra pas maîtresse de son propre inconscient, grâce aux rêves qui en permettent la visite.

VILLAGE. Symbole de l'âme du rêveur. Toutefois, selon ses caractéristiques, le village peut représenter un proche (par exemple la mère), ou la famille. S'il est habité par des ennemis, il symbolisera le fief de l'ego.

VINAIGRE. Peut parler du caractère 'aigre' du rêveur.

Bible. Les soldats ont abreuvé le Christ crucifié, avec du vinaigre. Il s'agit pour moi de la mise en scène d'un événement intérieur, dans lequel l'ego (les soldats) se moque de l'âme en difficulté (le Christ). A ce moment-là de son histoire, Jésus s'était trompé, et avait donné le pouvoir à son ego. À travers quelle circonstance, c'est difficile à dire. Peut-être a-t-il cédé au mirage de la richesse (son ego-Judas l'a vendu pour quelques deniers) ; peut-être a-t-il eu peur de se perdre (après tout, il était sur un chemin inconnu, dans lequel il n'avait plus aucun repère). On ne le saura sans doute jamais, puisqu'on n'a accès qu'à sa vie intérieure à travers les évangiles (selon mon analyse). cf Sectes et Religions.

VIOL. Symbole d'un abus de pouvoir exercé sur le rêveur (ou par lui-même sur un proche). Sur le plan intérieur, le violeur est l'ego, qui cherche à abuser le sujet. Il est important de remarquer le poids phonétique des mots dans un rêve. C'est ainsi que le violet (la couleur) ne correspond généralement pas à la spiritualité (tout au moins en début de démarche), mais bien plus naturellement à un abus de pouvoir d'un proche ou de l'ego. En effet, l'ego a souvent un discours religieux, qui ne sert à rien d'autre qu'à masquer ses véritables intentions.

VIOLON. (voir Guitare). Dans tous les instruments à cordes, on peut chercher le cordon (relation aux parents non réglée chez un adulte). Mais la valeur phonétique 'viol' peut être retrouvée dans ce mot (=violons, impératif du verbe violer). L'ego peut donc être là-dessous aussi : il faut au moins y penser. Si c'est le cas, cela éveillera un écho chez le sujet.

Expressions : Accorder ses violons = se mettre d'accord ; Être mis au violon = être mis en prison.

Enfin, le violon peut émettre une musique sublime, comme dans le rêve d'une adolescente, qui ajoutait : Mais cette musique, personne ne pouvait la comprendre. Et même, personne ne pouvait l'entendre, que moi. = La musique est l'expression de l'âme, et l'instrument de musique (dans cette symbolique) représente le corps. Cette jeune fille se sentait incomprise, mais son âme lui parlait afin de l'aider à dépasser cette difficulté.

VIRAGE. Symbolise souvent un tournant dans la vie du sujet, un changement de direction.

Bible. Retournez-vous, dit l'hébreu, afin que je vous guérisse. En français, cela donne : Repentez-vous (ou convertissez-vous), afin que je vous guérisse. Comme, manifestement, cela n'a jamais guéri personne, il y a quelque chose que nous n'avons pas compris. Changer de direction, ne plus laisser notre ego conduire notre vie, voilà qui serait peut-être plus efficace que les croyances aveugles en des textes pris au premier degré. L'ego utilise les religions de façon machiavélique... grâce à la crédulité de l'homme.

VIRTUOSE. Habileté du rêveur (ou d'un proche) dans un domaine particulier de sa vie. Sur le plan intérieur, il peut s'agir de l'âme... ou de l'ego, dont la virtuosité à nous tromper n'est plus à démontrer.

VIRUS. Qu'il soit dans le corps ou dans un ordinateur, le virus est un symbole évident de l'ego, qui pollue le sujet. Du reste, qui lance des virus sur Internet, si ce n'est l'ego des spécialistes en informatique ? S'ils en rêvent, ils peuvent être assurés que leur rêve met seulement en scène leur propre ego, qui détruit leur propre âme avant de polluer l'ordinateur des usagers.

VISAGE. C'est en principe grâce à son visage qu'on reconnaît quelqu'un. C'est pourquoi dans les rêves, une personne non identifiable représente souvent l'ego, qui ne tient pas à être reconnu. C'est vrai dans les rêves nocturnes, comme dans les rêves éveillés ou visions. Cependant, le visage du rêveur reste un symbole de son âme, s'il est positif, et s'il se reconnaît bien. Mais il sera celui de son ego s'il est négatif et s'il ne se reconnaît pas. Le sujet peut alors se différencier de son ego, et reprendre le pouvoir. Car c'est le fait de s'identifier à son ego qui permet à celui-ci de faire ce qu'il veut à l'intérieur de l'être humain.

VISION. Dans la vie éveillée, avoir une vision correspond à une manifestation de l'inconscient, au même titre que dans le rêve nocturne, qui lui aussi, est fondé sur des images. Cela signifie qu'une vision qui s'est imposée à quelqu'un en état de veille doit être traduite exactement comme dans un rêve. On considère généralement la vision soit comme une hallucination, soit comme une apparition surnaturelle. Dans le premier cas, on s'inquiète au sujet de ses facultés mentales, dans le second, on s'imagine avoir eu une révélation divine, et on se croit "missionné", ce qui va permettre tous les délires de l'ego. Dans les deux cas, on manque l'essentiel : le sens véritable de l'image envoyée par l'inconscient.

Psychanalyse. La visualisation (ou rêve éveillé) est une méthode pour entrer dans l'inconscient, afin de savoir ce qui s'y trouve, et de guérir les blessures, faites par les proches certes, mais surtout par l'ego. J'en donne de nombreux exemples dans ce site.

VISITE. Faire la visite de son inconscient est la seule manière d'en devenir le propriétaire. C'est pourquoi les rêves de visite (d'un appartement, d'un lieu inconnu, d'une ville ou d'un pays) sont des rêves qui indiquent au sujet que sa démarche intérieure fonctionne et que la connaissance de lui-même grandit au fil de ses rêves. Ce que le rêveur doit sentir clairement dans son coeur.

VITRE. Symbole de l'âme. Elle peut être brisée (qui n'a jamais eu l'âme brisée ?) mais le lecteur doit savoir que son âme peut être réparée. Les visualisations sont faites pour cela, et le soulagement est souvent immédiat et sensible.

VIVISECTION. Si l'ambiance générale du rêve est proche de la torture, il s'agit obligatoirement d'un proche qui fait souffrir le sujet, (ou l'inverse). Toutefois, si rien de tel n'a jamais eu lieu dans sa vie, le proche en question est probablement son ego. Personne n'est si bien placé que lui pour nous mettre à la torture.

Si au contraire, l'ambiance est tout à fait neutre, scientifique, la vivisection peut symboliser le travail du rêveur sur lui-même, son introspection : il observe ce qui se trouve à l'intérieur de lui, comme si, avec un scalpel, il incisait son corps afin d'étudier ce qu'il contient.

VOEU. Nous sommes toujours exaucés. Le problème, c'est que nous n'avons pas conscience de ce que nous avons vraiment demandé. Cela vient du fait que nous sommes deux à l'intérieur. Lorsque nous nous identifions à notre ego, nous obtenons ce qu'il demande : notre malheur. Le jour où l'homme s'identifiera à son âme, je fais l'hypothèse que tout changera pour l'individu. Et quand nous serons en nombre suffisant, tout changera aussi pour la collectivité.

VOIE. Symbole du chemin intérieur vers soi-même. Toutes les religions sont des voies, mais aussi toutes les décisions qui engagent la vie d'un être humain, toutes les thérapies 'psy', toutes les orientations professionnelles ou affectives, tous nos échecs et toutes nos réussites. Rien n'est innocent, tout nous enseigne sur nous-mêmes (et sur notre ego).

VOILE. Symbole de ce qui cache sa vérité au rêveur, de ce qui la 'voile'.

VOIR. (voir Voyante). Verbe important, car il parle dans un rêve de la vision intérieure du sujet. Voir avec les yeux de l'âme doit se faire d'abord en comprenant le sens profond de son rêve.

Bible. "Ils ont des yeux pour ne pas voir, et des oreilles pour ne pas entendre." C'est une phrase connue, récurrente, de la Bible. Elle a pour écho ce verset répétitif des Sourates du Coran : "C'est ici qu'il faut de l'intelligence." Autrement dit, ce que voient nos yeux, ce qu'entendent nos oreilles et ce que comprend notre esprit, tout cela demande une interprétation, parce que ce n'est pas ce que cela semble être. Si Dieu existe, nous n'avons probablement pas compris ce qu'il nous demande, puisque nous n'avons pas obtenu les résultats que nous souhaitions. L'état du monde d'aujourd'hui en est une preuve cuisante. Reprenons les Ecritures, et trouvons-leur un autre sens. Celui que je propose, tout au long de ces pages internet rend à Dieu (s'il existe) son intelligence et sa bonté. Ces deux qualités sont le minimum que l'homme soit en droit d'attendre de lui...

VOISIN. Le voisin peut représenter un proche ou un aspect du rêveur lui-même. Tout dépend de ce que le rêveur en pense. Exemple : Je me heurte à mon voisin de palier. Je m'excuse, lui continue son chemin sans un mot. = Le rêveur trouve son voisin de palier odieux et très suffisant. C'est exactement ce qu'il pense de sa femme, qui ne s'excuse jamais quand ils ont des heurts...

VOITURE. Symbole du sujet lui-même, soit vu dans son corps, soit vu globalement, soit encore vu dans la conduite de sa vie. Beaucoup de rêves montrent le rêveur incapable de conduire correctement : les freins ne fonctionnent pas (=il est incapable de se freiner) ; il ne peut enclencher la marche arrière (=il est incapable de revenir sur une décision, ou de faire marche-arrière dans une discussion) ; il conduit trop vite (=il ne réfléchit pas assez, ou s'emporte, ou fonce sans discernement) ; il heurte ou cabosse des obstacles (=il est capable de heurter / meurtrir autrui).

Bien entendu, encore une fois, tous ces comportements montrent à l'envi le fonctionnement de l'ego à l'intérieur du sujet. J'ajoute que la voiture d'un proche symbolise en principe le proche lui-même. Si le rêveur la conduit, cela peut signifier qu'il 'commande' ce proche (ou l'inverse, si c'est le proche qui conduit sa voiture).

VOIX. Symbolise la parole, et donc la communication avec un proche. Sur le plan intérieur, il peut s'agir de la voix de l'âme (positive et bienfaisante) ou de celle de l'ego (négative et malfaisante). Lorsque cette voix est réellement entendue pendant la vie éveillée, elle peut déboucher sur la schizophrénie et envoyer la personne en hôpital psychiatrique.

VOL. Le vol de voiture est très fréquent, et indique simplement au rêveur soit qu'un proche l'empêche d'être lui-même, soit que son ego lui vole la conduite de sa propre vie. S'il s'agit d'un proche, le sujet le saura tout de suite, car il sait pertinemment que cette personne (père, mère, conjoint, gourou ou autre) l'empêche d'agir librement. Si rien de tel ne se passe dans sa vie, il est probable que c'est son ego qui est en scène. "On m'a volé ma voiture." Le ON cache souvent l'ego, qui agit sournoisement, dans les ténèbres de l'inconscient. L'ego est le voleur de notre âme. L'objet volé peut être aussi le sac, le portefeuille, un bijou, un document. Le sens reste le même.

(cf Rêves classiques). Dans le sens de voler comme un oiseau, différentes traductions sont possibles, fondées sur des expressions connues : Planer = Ne pas avoir les pieds sur terre ; Les rêves de lévitation = Le sujet se fourvoie dans une pseudo-spiritualité. Il décolle de la réalité au profit de la recherche d'un pouvoir récupéré par l'ego. Mais un autre sens est possible, fondé sur un jeu de mot : Je l'évite = Problème avec un proche, que le rêveur craint et donc, évite.

VOLCAN. Symbole classique d'une personne coléreuse (le rêveur ou un proche), ou très portée sur le sexe (=c'est un vrai volcan).

Sur le plan intérieur, le volcan sera une évocation du fonctionnement de l'ego. C'est probablement la raison pour laquelle les tribus primitives adoraient le volcan voisin pour calmer ses colères, car l'homme, depuis toujours, adore son ego sans le savoir, en croyant qu'il est Dieu : un Dieu colérique et injuste, capable de tuer pour se venger. Or, ces caractéristiques sont exactement celles de l'ego.

VOLET. Ouvrir ou fermer une porte, (une fenêtre ou des volets), met souvent en scène l'expression : L'ouvrir ou la fermer = Dire ou ne pas dire les choses, s'exprimer ou non...

Ceci dit, ouvrir les volets fait aussi entrer la lumière. Dans un rêve, cela peut parler d'ouverture, de prise de conscience, de sécurité intérieure.

Mais les volets servent aussi à se protéger des intempéries. On peut se barricader contre le pouvoir d'un proche, certes, mais aussi contre celui de l'ego. Là, pour que cela soit vraiment efficace, il faut d'abord savoir que l'ennemi est dans la place. Exemple : Je sais que des voyous veulent me cambrioler. Je fais le tour de ma maison pour en fermer les volets, et j'arrive chaque fois juste avant eux. C'est une véritable course, qui n'est jamais gagnée, car les issues sont nombreuses, et je n'en finis pas. Rêve pénible et angoissant." = La rêveuse est en lutte perpétuelle contre elle-même (dit-elle). Je corrige cette approche : elle se bat contre son ego. C'est très différent, car elle peut vaincre quelqu'un si ce quelqu'un est un autre. Son ego a de nombreuses entrées en elle (affectives, relationnelles, professionnelles, intellectuelles). Elle le sait, mais ne pouvait rien faire contre. Elle trouve très juste la traduction de son rêve, ce qui lui donne beaucoup de force.

VOMIR. Symbolise une situation que le rêveur ne peut 'digérer', quelque chose qui est 'à vomir'.

VOYAGE. Symbole fréquent du voyage intérieur dans l'inconscient. Beaucoup de gens font le rêve d'un voyage chaque fois manqué. Comprendre qu'il s'agit simplement de la visite intérieure de sa propre âme permet de vraiment commencer ce voyage si important pour chaque être humain.

VOYANTE. Mise en scène du verbe voir : vision claire de soi-même ou d'une situation. Chaque être humain doit être et peut être son propre voyant, ou sa propre voyante : il lui suffit pour cela de 'voir' clairement ses propres comportements.

Si la voyante s'est trompée, si elle est mauvaise dans le rêve, c'est qu'il s'agissait de l'ego...

VOYOU. Certes, il peut s'agir d'un proche, si le rêveur a ce regard-là sur lui. Sinon, sur le plan intérieur, le voyou incarne parfaitement l'ego.

VUE. (voir Lunettes). À rapprocher de la voyante (ci-dessus) et du verbe Voir. Si la vue est bonne, il y a tout lieu de croire que c'est celle de l'âme. Si elle est mauvaise (myope, ou floue), il s'agira de celle de l'ego, que le sujet a tendance à entériner peut-être. Méfiance... Il peut s'agir aussi d'un proche qui est soit lucide, soit aveugle, selon les détails du rêve.

*