LETTRE T

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

TABAC. Symbole possible de dépendance à quelque chose ou à quelqu'un. Expressions : Faire un tabac = grand succès ; Passer à tabac = Rouer de coups.

TABLE. Symbole fréquent de la mère nourricière ( - à table ! ). Expression : Se mettre à table = Tout raconter, "balancer". Toutefois, si le rêve est neutre, si le rêveur se voit ou voit des gens passer à table, cela peut simplement signifier qu'il nourrit son âme (grâce à ses rêves, par exemple).

TACHE. Ce qui salit ou a sali le rêveur dans son vécu passé ou présent. Dans un rêve éveillé, la tache symbolise souvent l'ego, dont il faut se laver.

TAILLE. Une petite taille peut parler d'un aspect enfant du rêveur. Passer d'une petite à une grande taille de vêtement, peut simplement indiquer au rêveur qu'il a grandi, qu'il est devenu adulte.

Un individu de grande taille parlera de son ego. (Jardinage) Le rêveur a taillé, "élagué" et débarrassé son âme de ce qui l'encombrait, exactement comme ce qui est demandé à l'homme dans la Bible.

Bible. "L'homme doit être émondé pour porter du fruit." Il s'agit là de tailler un arbre, grand symbole de l'homme. C'est un rêve très fréquent, sitôt que l'entrée dans l'inconscient est effective. Cette symbolique-là est très positive, et suggère au rêveur qu'il est en train de se détacher de ce qui l'encombre = passé (branches mortes), futilités (rejets inutiles), activités sans intérêt (branches stériles). Tout cela est bien entendu lié à l'ego, qui pousse toujours l'être humain à s'occuper de tout, pourvu que ce ne soit pas de sa propre âme. Cette approche explique aussi la parabole du figuier stérile. Si Jésus maudit cet arbre, c'est qu'il symbolise l'ego lui-même, incapable de nourrir l'homme (= de porter du fruit).

TALON. Expression : le talon d'Achille = faiblesse du rêveur. Le talon peut aussi avoir le même sens que dans la Genèse, sens développé ci-dessous.

Bible. (Genèse 3. 15). "L'Eternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon."

On reconnaît le serpent-ego, qui est véritablement celui qui est maudit, qui est "au ras des paquerettes" (il marche sur son ventre), et qui se nourrit de ce qui est matériel et terrestre (la poussière). Dans cette lecture, la femme symbolise l'âme féminine de l'homme, (tout comme Adam symbolise son âme masculine), et c'est cette âme qui s'oppose à l'ego. Elle réduit le mental (la tête), mais il la blesse au talon (par derrière), car l'ego est hypocrite, sournois, il mine l'être humain souterrainement et attaque par derrière au moment où on s'y attend le moins. Or tout cela n'est possible que parce que l'homme s'identifie à son ego. Du coup, il prend de plein fouet la malédiction qui touche celui-ci.

TAPAGE. Evocation d'une personne bruyante, qui parle beaucoup. Si cela n'évoque ni le sujet lui-même, ni un de ses proches, il peut s'agir de l'ego, qui empêche le rêveur de faire en lui le silence, de se sentir au calme. Sur le plan psychologique, cela peut être une voix qui parle dans la tête, ou encore des acouphènes. Mais les idées obsessionnelles feront tout aussi bien l'affaire.

TATOUAGE. Ce qui a marqué le rêveur, ce qui lui a laissé des traces. Si le tatouage parle de l'identité d'un animal, il peut s'agir d'une élucidation identitaire. Le rêveur a identifié quelque chose soit sur lui-même, soit sur son ego.

Sur le plan de la vie éveillée, on voit souvent des tatouages de dragons ou de serpents. Difficile alors de ne pas penser que l'ego du sujet est tellement fort qu'il pousse son coéquipier à afficher sa présence en lui, à travers le tatouage.

TCHADOR. Symbole d'esclavage féminin.

TELEPHONE. Symbole de communication extérieure ou intérieure. Exemple : J'appelle quelqu'un (qui est rarement identifié) et je n'arrive jamais à établir la communication. Soit ça grésille, soit ça coupe, soit la voix est inintelligible, soit je n'arrive même pas à composer le numéro. Parfois même on me parle une langue étrangère. = Le rêveur n'arrive pas à se faire comprendre d'un proche (souvent un des parents, mais aussi le conjoint). Si ce n'est pas le cas, alors il s'agit du plan intérieur : le sujet ne se comprend pas lui-même et il le sait (il se le dit souvent).

TEMOIGNAGE. lnformation concernant le rêveur dans son enquête sur lui-même. L'inconscient est le témoin idéal, car il vient toujours confirmer la situation consciente du rêveur, ce qui lui apporte la sécurité intérieure. En revanche, il infirme toujours les faux raisonnements de l'ego, ce qui permet au sujet d'être sûr de penser juste.

TEMPLE. Peut représenter une mère toute puissante et sacralisée, mais aussi l'âme du rêveur.

Bible. Jésus chassant les marchands du temple = Jésus chassant son ego du temple de son âme.

TENEBRES. Symbole de l'inconscient. C'est dans les ténèbres de l'inconscient que l'ego peut agir en toute impunité. Sitôt qu'on éclaire cette partie de soi, celle-ci devient consciente (=éclairée), et la croissance du conscient permet de voir les agissements de l'ego. C'est ainsi que le rêveur prend peu à peu la direction de son monde intérieur.

TENNIS. Mise en scène de l'expression : Se renvoyer la balle = se renvoyer les responsabilités, ou encore, dialogue de sourds.

TENTATION. Peut venir d'un proche, mais basiquement, le tentateur est toujours l'ego, qui peut utiliser un proche pour arriver à ses fins.

Bible. La tentation de Jésus-Christ (Luc, 4). "Il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et après qu'ils furent écoulés, il eut faim." = Il s'agit là de la diète vis-à-vis des nourritures terrestres (sexe, pouvoir et argent). En effet, le Quatre parle du corps et / ou de la matière, et le diable symbolise l'ego, qui cherche à récupérer l'être humain, grâce à ces trois voies classiques. La suite le montre à l'évidence.

"Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu'elle devienne du pain." = C'est le pouvoir basique. Accomplir un miracle, afin de convaincre autrui d'un pouvoir qui s'apparente à un tour de prestidigitation. Cette démonstration est pourtant extrêmement fréquente, hélas, chez les gourous de toute sorte.

"Le diable lui montra tous les royaumes de la terre et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été donnée et je la donne à qui je veux. Si donc tu m'adores, elle sera toute à toi." = Cette puissance-là est celle de la célébrité. C'est la gloire artificielle et précaire fondée sur la puissance terrestre. L'argent est compris dedans, et c'est pourquoi elle est également très convoitée par beaucoup de gens engagés dans une spiritualité factice. Parfois, leur recherche est sincère, mais ils ne se rendent pas compte qu'elle est dévoyée par leur ego.

"Le diable le plaça sur le haut du temple, et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas." = Ici, la prouesse physique remplace la légèreté psychique. La confusion est totale entre le corps et l'âme. Notre âme peut effectivement voler comme un oiseau, mais notre corps est fait pour marcher, il est doté de deux jambes pour cela, et il doit les utiliser. Toute autre approche est mensonge ou crédulité infantile.

TERRE. Symbole maternel : notre mère la terre. Et donc aussi, symbole du corps terrestre. C'est le mot qui compte, pas son illustration (planète, humus ou bout de terrain).

Bible. La Terre Promise est une allégorie de l'inconscient, ce pays (cette ville, ce territoire, etc...) que Dieu a promis à l'homme de lui donner un jour. Voici le texte exact ou plutôt l'un des textes : "Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne." L'homme doit honorer son Dieu (=son âme=sa véritable identité= le père et la mère de sa zone consciente), afin que son conscient (=les jours), se prolonge dans son inconscient, ce 'pays' que Dieu lui a donné depuis l'origine, mais qu'il ne peut conquérir tant qu'il n'a pas réussi à s'y installer (par la compréhension de ses propres rêves).

J'ajoute que, pour réaliser cela, il était indispensable que l'homme connaisse la présence de cet inconscient en lui-même. Cela est fait depuis le début du XX° siècle, grâce à Freud. De multiples écoles on cherché à investir cette zone psychique. Il n'est pas pensable que l'homme ne puisse jamais s'en rendre le maître. Il a conquis le monde extérieur, il est prêt aujourd'hui à conquérir son monde intérieur.

TERRORISTE. Sur le plan extérieur, cela peut être un proche qui terrorise le rêveur. Sinon, il s'agit de l'ego, capable de semer la terreur dans l'âme du sujet.

TESTAMENT. En lien probable avec ce que le sujet a hérité de son passé. Dans un rêve, l'héritage parental est d'ordre psychique (traits de caractère ou ressemblance physique) ou événementiel, ainsi que la psychogénéalogie l'a très bien fait apparaître.

TETE. (voir Parties du corps) . Symbole du mental, l'outil préféré de l'ego.

TEXTE. Symbole de connaissance de soi, comme tout ce qui est écriture.

THE. (voir Café). L'inconscient, vu comme un breuvage. En boire permet au rêveur de se connecter à son identité vraie. En fait, c'est l'eau qui est à la base de la symbolique.

Bible. "Que celui qui a soif vienne à moi et qu'il boive, de l'eau de la vie, gratuitement." = L'eau de l'inconscient est une eau vive (=vivante) qui rend la vie à notre âme desséchée par le gouvernement de l'ego.

THEATRE. Symbolise souvent un rôle joué par un proche ou par le sujet lui-même. Il faut bien savoir que c'est toujours l'ego qui pousse l'homme à s'identifier à un personnage qui n'est pas lui. Or seule, la véritable identité de chacun permet le bien-être intérieur.

Beaucoup d'acteurs font le même type de rêve: "Je suis sur scène, et je ne me souviens plus de mon texte. Horreur..." = La traduction est basique. Le sujet ne sait plus qui il est vraiment, et c'est son propre discours qu'il a oublié, au bénéfice de tous les rôles qu'il endosse dans son métier, à longueur d'année. J'ajoute que cette explication ne doit être prise que si on la sent juste pour soi.

THEOLOGIE. L'étude de la divinité doit prendre en compte le pouvoir de l'ego, et le considérer comme le faux-dieu, qui cherche à se faire prendre pour le vrai. Toutes les Ecritures sont concernées, quelle que soit la religion.

THYROIDE. Organe en lien avec la parole.

TICKET. Expression : Avoir le ticket = Relation sentimentale.

TIMBRE. Idée d'un affranchissement (libération) en rapport avec la communication (la lettre) avec un proche ou avec soi-même. Expression. Être timbré = un peu fou.

TIRER. Nombreuses expressions, dans lesquelles tout dépend du complément. Tirer la langue = lnfantilisme possible, mais aussi capacité d'afficher un discours désagréable ou moqueur ; Tirer une courroie, ficelle ou autre = Le sujet cherche à se libérer d'un lien (cordon ombilical, ou attachement sentimental pesant) ; Tirer un coup de fusil ou de révolver = Mise en scène de l'expression vulgaire: tirer un coup (=sexe) ; Atteindre sa cible = La même mise en scène parlera cette fois de réussite ; Tirer (décocher) une flèche = Blesser quelqu'un par une réflexion piquante ; Tirer au sort = Symbole possible d'incertitude.

TOIT. Jeu de mots fréquent : Toi.

TOMBE. (cf Les rêves classiques). Si l'ambiance est sereine, symbole de libération par rapport à un proche. Dans le cas contraire, le deuil n'est pas fait. (voir le rêve du Cimetière).

TOMBER. Symbolise tout naturellement une chute, dans le domaine affectif, relationnel ou social, comme le laissent entendre les expressions suivantes: Tomber amoureux ou Être un tombeur ; Tomber dans l'estime de quelqu'un = Déception ; Laisser tomber quelqu'un = Abandon ; Tomber une femme = La séduire ; Tomber dans l'échelle sociale = Lié à un échec professionnel ou à de mauvaises affaires. Mais l'idée peut être très différente : En tomber sur le derrière, ou : Les bras m'en tombent = Stupéfaction ; Tomber raide = Evocation possible d'une mort brutale. Enfin, quelque chose qui tombe naturellement peut mettre en scène un détachement par rapport à quelqu'un. S'il s'agit de cheveux, et qu'il y a de l'angoisse, le rêveur ou la rêveuse sent peut-être une désaffection pour sa ou son partenaire, et n'arrive pas à l'accepter.

TONNEAU. Symbole maternel possible (en comparaison avec un ventre de femme enceinte). Peut également évoquer une personne obèse (soit le rêveur, soit un proche). ll faut alors tenir compte des indications du rêve concernant l'objet, indications qui collent parfaitement avec le comportement de quelqu'un ou la vision du rêveur sur ce quelqu'un.

TONNERRE. Sur le plan extérieur, colère bruyante et tensions orageuses.

Bible. Comme dans toutes les mythologies, le tonnerre symbolise la voix divine, lorsqu'elle exprime sa colère contre l'homme. Il va sans dire que pour moi, cette colère céleste ne vise que l'ego à l'intérieur de l'être humain.

TORCHON. Expressions possibles : Coup de torchon = Elimination, grand ménage dans la vie du rêveur ; Le torchon brûle = Scène conjugale ; On ne mélange pas les torchons avec les serviettes = Ségrégation sociale. Mépris du rêveur pour un proche, ou l'inverse. Sur le plan intérieur, dévalorisation de soi.

TORNADE. Symbolise une personne (ou un événement) qui a violemment perturbé la vie du rêveur. Cela peut aussi être simplement un trait de caractère du rêveur ou d'un proche : C'est une vraie tornade...

TORTIONNAIRE. (voir Tuer). Sur le plan extérieur, un proche est (ou a été) un tortionnaire pour le rêveur. Si le rêveur est lui-même le tortionnaire, il a probablement fait souffrir quelqu'un, et il le sait. Sur le plan intérieur, il s'agit de l'ego, capable de torturer l'être humain.

TOUCHER. Ce qui touche le rêveur, ce qui l'émeut.

TOURBILLON. (voir Tornade). Le tourbillon peut être lié à la mère, surtout si cela fait aussi référence à un syphon. Si le rêveur craint d'y être entraîné, il s'agit d'un proche dont il craint l'influence sur lui (sa mère ou quelqu'un d'autre). L'ego peut également être à l'oeuvre dans le tourbillon. Expression : Être pris dans un tourbillon = Vie sociale agitée, multiplication d'événements, ou accélération du rythme de vie.

TOURNANT. Expressions : Être à un tournant de sa vie = Changement majeur ; Attendre quelqu'un au tournant = Prendre sa revanche ; Négocier un virage = Changement d'attitude.

TOUSSER. En relation avec la gorge : communication polluée, expression perturbée. En relation avec les poumons : atmosphère familiale (ou autre) irrespirable.

TRAGEDIE. Epreuve que le rêveur vit ou a vécue douloureusement. S'il s'agit de théâtre, le rêve met en scène une façade tragique, faite pour manipuler ou tromper l'entourage.

TRAHISON. (voir Tromper). Qui n'a jamais été trahi? Sur le plan extérieur, le rêveur sait de quoi ou de qui son rêve lui parle. Sur le plan intérieur, nous sommes tous trahis par notre propre ego.

TRAIN. Personnifie souvent quelqu'un, susceptible d'écraser le rêveur. Dans ce cas, le sujet est terrorisé, et se réveille dans tous ses états. Le fait de comprendre de qui il s'agit, permet déjà de ne plus refaire ce cauchemar. Par ailleurs, il est également évident qu'on ne peut résister à un train, mais qu'on peut s'opposer à un être humain. Comprendre son rêve est le premier pas qui va permettre au sujet de se positionner en face de son agresseur.

Sur le plan intérieur, il peut s'agir de l'ego, qui écrase le sujet. Le comprendre est très important, car cela peut arrêter le processus.

Enfin, le train est un symbole fréquent pour évoquer le voyage intérieur que chacun doit accomplir dans son inconscient. Dans ce cas, l'idée est plutôt celle du retard. Le sujet craint de manquer son train, et le manque souvent. Là encore, comprendre son rêve permet de monter dans le wagon la fois d'après : le rêveur commence l'exploration de son propre inconscient, vu comme un pays inconnu...

TRANSFERT. Psychanalyse. Projeter sur quelqu'un les sentiments (d'amour ou de haine) qu'on éprouve pour un proche. Le transfert se fait de façon tout à fait inconsciente, et se résout grâce au retrait de la projection, c'est-à-dire en prenant conscience de cette projection. Exemple. Une femme ne supporte pas un présentateur de télévision, et change de chaîne dès qu'elle le voit. Elle ne s'est jamais posé la question de savoir pourquoi. C'est pourtant la première chose à faire. Elle réalise alors avec surprise que cet animateur a "un faux-air" de sa mère, avec laquelle il va sans dire qu'elle a des problèmes relationnels...

La psychanalyse a fait du transfert sur l'analyste un détour incontournable. Il faut que l'analysé éprouve pour son psy les sentiments d'amour (transfert positif) ou de haine (transfert négatif) qu'il porte en réalité au proche qui lui pose problème (père, mère ou conjoint). Le psy doit alors se protéger par "un contre-transfert".

Je m'inscris en faux contre cette approche. Le transfert n'est pas une fatalité, et marque selon moi, l'échec de l'analyse (et non sa réussite). Le transfert ne résiste pas à l'analyse correcte des rêves, puisque le sujet prend conscience immédiatement de la réalité de son problème vis-à-vis d'un proche, et le résout très vite. Il n'y a donc pas de confusion dans son esprit. Il sait où se trouve sa difficulté, et le psy n'en rajoute pas une autre, au contraire, il est là pour l'aider à résoudre le plus rapidement possible le lien de dépendance qui fait souffrir le sujet.

Remarque. Je n'ai jamais de transfert, sauf si je me suis trompée dans l'interprétation. C'est là que je prends le pouvoir. Il me faut donc rectifier le plus rapidement possible, afin de rendre au sujet sa vérité et sa liberté.

TRANSFIGURATION. Ce qui se passe à l'intérieur de l'être humain se manifeste sur son visage. C'est en général très positif : Être transfiguré de bonheur.

Bible. (Matthieu, 17). Le Christ apparaît dans sa gloire à trois de ses apôtres (Pierre, Jacques et Jean). "Une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : Ecoutez-le !" = C'est une vision, ce que le texte confirme ("Ne parlez à personne de cette vision"). Il faut donc l'interpréter comme un rêve éveillé. Les trois apôtres sont trois aspects d'un seul et même être humain (Jean, par exemple) dans l'âme duquel a lieu cette transfiguration, qui procède de la lumière du conscient. La nuée est un symbole du rêve (ou image envoyée par l'inconscient), et la parole divine donne un ordre formel : Ecoute ton âme (= le Fils de ton âme=ton sauveur=ton Christ intérieur=Jésus). Sous-entendu : N'écoute pas ton ego... L'ordre suivant, tout aussi important, est donné par Jésus lui-même. N'en parlez à personne. Car toute révélation est intime et personnelle, et ne demande aucunement à être répandue, au contraire. Tout prosélytisme vient de l'ego. La foi (confiance en Dieu=confiance en soi) n'est pas communicable, et n'a du reste aucun besoin de l'être.

TRANSFORMER. >>>La star se transforme en harpie... Les brusques changements d'attitudes peuvent être mis en scène par une transformation ou métamorphose. Exemple: Je vois un petit garçon devant ma porte. Je le laisse entrer et il se transforme en pigeon. La rêveuse a vu son fils adulte se comporter comme un enfant, et se faire "pigeonner" par son ex-femme.

En général, les rêves de transformation montrent différents aspects d'un proche ou du rêveur lui-même. Ils peuvent aussi mettre en scène les fonctionnements de l'ego.

TRANSFUSION. Symbole possible d'une guérison, surtout si le contexte est positif.

Bible. Le sang est le symbole de la souffrance, exactement comme dans le corps. En effet, sitôt qu'il coule, c'est qu'il y a eu blessure. C'est pourquoi il est écrit: "Vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang. Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal." Si l'animal symbolise l'ego, le sens devient clair. C'est l'ego qui fait souffrir l'homme, en dévorant son âme. "Je redemanderai l'âme de l'homme à l'homme qui est son frère." ici, l'ego est symbolisé par le frère, autrement dit Caïn (l'ego), meurtrier d'Abel (l'âme). Mais tout cela est intérieur, et les Témoins de Jéhovah font l'erreur classique qui consiste à confondre le physique avec le psychique. Ils ne mettent pas de sang dans leur assiette, et refusent la transfusion sanguine, ce qui ne les garantit en rien contre les blessures qu'ils peuvent infliger à autrui et à eux-mêmes.

TRANSPARENT. Tout ce qui est transparent évoque l'âme et des comportements authentiques (ou en tout cas visibles) grâce à la "transparence" du sujet.

TRAVAIL. Symbolise en principe le travail du rêveur sur lui-même. S'il n'y arrive pas, s'il a des difficultés, cela signifie qu'il a du mal à se comprendre lui-même. Dans le cas contraire, son travail personnel le fait avancer et il le sait.

TREFLE. Argot : L'argent.

TRESOR. Ce qui a de la valeur pour le rêveur : en général un proche. C'est en effet un mot doux, qu'on emploie souvent : Mon trésor. Sur le plan intérieur, le trésor véritable, c'est l'âme du sujet.

TRIBU. Symbole de la famille. Exemple : Dans une forêt vierge, j'observe le comportement des membres d'une tribu. Je les vois capturer une femme. Ce sont des cannibales. Peu après, le chef la prend dans ses bras et lui manifeste beaucoup d'amour. N'empêche qu'ils vont la manger... = Ce rêve met en scène une situation fréquemment exprimée par la phrase suivante: Ma famille me bouffe. Et certes, elle m'aime aussi ! Quelquefois, il s'agit plus précisément d'un des membres de cette famille (père, mère, mari ou enfant).

Bien entendu, sur le plan intérieur, la tribu peut symboliser l'âme (ambiance positive) ou l'ego (ambiance négative).

TRIBUNAL. Idée d'un jugement, porté par un proche sur le rêveur, ou l'inverse. Sur le plan intérieur, l'ego juge constamment le sujet, pour le condamner bien entendu. Si justice est rendue, et que le rêveur est satisfait dans son rêve, alors, il s'agira d'une situation où les torts et les raisons de chacun ont été reconnus.

TRINITE. Religion. Le Père, le Fils et le Saint Esprit. Il semble évident que le Saint Esprit occupe là le rôle de la Mère. En fait, on pourrait dire que le corps nous montre l'exemple. Ce que nous réussissons (plus ou moins bien) sur le plan physique (=se marier et avoir un enfant), nous devons surtout le réussir sur le plan psychique (=réunir notre partie masculine et notre partie féminine, afin de pouvoir faire naître notre véritable identité suite à ces noces intérieures).

TRIOMPHE. Grande satisfaction, de la part du rêveur ou d'un proche. On peut aussi y voir le triomphe de l'âme, si le rêveur se sent très bien, ou celui de l'ego, si le rêveur se sent très mal...

TROMPER. (voir Trahison). Mon mari me trompe. Ce rêve est très fréquent et ne véhicule pas une information sur l'infidélité de son conjoint. En fait, le verbe tromper peut mettre en scène un mensonge, de la part d'un proche certes, mais pas forcément du mari ou de la femme. Il peut s'agir du père ou de la mère.

Toutefois, ce rêve est souvent la mise en scène de la tromperie de l'ego vis-à-vis du sujet lui-même. Si le rêveur a "épousé" les valeurs de son ego, celui-ci ne lui sera pas fidèle pour autant. Au contraire. On peut également traduire très simplement ce rêve par la phrase suivante : Je me suis trompé(e). Dans ce cas, le rêveur mettra tout de suite le doigt sur une erreur qu'il a commise, et dont il s'est rendu compte.

TROP-PLEIN. Mise en scène d'un excès. Expressions : C'est la goutte qui fait déborder le vase = un détail va faire exploser le sujet, suite à une accumulation de désagréments ; En avoir ras-le-bol = Être saturé, ne plus pouvoir supporter une situation.

TROUPEAU. Bible. Le troupeau de brebis, qui réclame un bon berger, symbolise l'homme, qui peut être conduit par sa véritable identité (son âme), ou dévoré par le loup (son ego).

TRUQUAGE. Peut mettre en scène une tromperie subie par le rêveur, ou commise par lui. Sur le plan intérieur, on peut y voir l'ego à l'oeuvre.

TUER. Les rêves de meurtre sont fréquents. Si l'ambiance générale est angoissante, il s'agira d'un proche dont le fonctionnement met le rêveur en danger. Mais si c'est le rêveur qui veut tuer quelqu'un, son rêve lui montre son comportement vis-à-vis d'un proche... ou de lui-même. Toutefois, si l'ambiance est neutre, ou même jubilatoire, il se peut très bien que le rêveur ait enfin réussi à se libérer d'un proche qui lui pourrissait la vie. Il peut alors dire qu'il a réussi à tuer (supprimer, éliminer) le pouvoir que cette personne avait sur lui.

Sur le plan intérieur, l'ego se manifeste souvent comme un tueur dangereux. Mais il ne peut le faire que parce que le rêveur s'identifie à son propre ego. Si le sujet est suicidaire, son rêve peut le mettre en situation d'homicide. Il (son ego) veut tuer quelqu'un (=lui-même). Dans le même ordre d'idée, une publicité montre un patient racontant son rêve à son psy. Il est poursuivi par une troupe d'hommes masqués avec des têtes de mort. Ce rêve est un classique. Il s'agit de l'ego, qui cherche à tuer le sujet. Dans ce cas, le rêveur a des idées de suicide.

TUNNEL. Symbole fréquent de l'utérus maternel, ou de l'inconscient. Expression. Voir le bout du tunnel = Sortir d'une situation difficile.

TUTELLE. Dépendance ou obéissance vis-à-vis d'un proche ou l'inverse : le rêveur a mis un proche sous sa tutelle. Sur le plan intérieur, il s'agit du pouvoir de l'ego sur le sujet.

TYRAN. Peut symboliser un proche tyrannique, ou l'ego du rêveur.

*